Graco Inc.

Un réglage sans heurt de la puissance de sablage pour un résultat propre, sans poussière

La société Budo-Mat totalise 14 ans d'expérience dans le domaine des constructions en métal et en béton. Les activités de Budo-Mat incluent les structures en béton armé, les structures de maçonnerie, les boitiers d'éclairage, le ravalement de façades, la réparation des structures en acier, ainsi que la conception, la peinture, le sablage, les travaux de revêtement et les toitures.

Tauron, une société polonaise chargée du système de chauffage de la ville de Tychy, a fait appel à Budo-Mat pour rénover la paroi extérieure de la chaufferie. Ce qui représente un volume de travail de 10 000 mètres carrés.

Une couche de zinc et une couche de finition protégeaient le mur de la corrosion. Au fil du temps, la couche organique s'est écaillée, d'où la nécessité d'une rénovation. Le zinc étant un bon revêtement de protection, l'essentiel de la rénovation résidait uniquement dans l'enlèvement du revêtement défectueux.

Deux critères étaient alors importants pour Tauron : que le travail soit exécuté de manière à obtenir un résultat propre et exempt de poussière, et que la surface soit partiellement sablée couche par couche.

Le renouvellement intégral du système de revêtement anticorrosion apparaissait nécessaire pour retirer la couche de zinc, d'une épaisseur de 30 à 50 microns, ce qui impliquait des coûts de rénovation plus élevés. Ce système devait donner un résultat exempt de poussière, tout en permettant à la centrale électrique de fonctionner à plein régime.

Satisfaire à toutes les exigences du projet

Dans sa recherche d'une machine qui réponde aux besoins de Tauron, Budo-Mat a pris contact avec Kumibex, un distributeur Graco. Les deux entreprises avaient en effet déjà collaboré dans le cadre de projets précédents. Budo-Mat a spécialement fait l'acquisition de l'EcoQuip EQ100 pour mener à bien ce projet, convaincu par une démonstration que Kumibex a effectuée afin de prouver qu'il s'agissait de la machine idéale pour ce type de projet.

L'unité pouvant satisfaire à toutes les exigences du projet, Budo-Mat a pu retirer l'ancien revêtement de protection tout en conservant la couche de zinc intacte. Budo-Mat pouvait régler sans heurt la puissance de sablage, et maîtriser ainsi la profondeur du sablage. Par ailleurs, la centrale a pu fonctionner normalement, sans grandes quantités de poussières.

Une méthode plus propre et plus simple, la clé de la rentabilité

Grâce à EcoQuip, l'entrepreneur a pu retirer le revêtement de protection uniquement, préservant ainsi l'intégrité de la couche de zinc. Ce projet n'aurait pas pu être mené à bien en utilisant les méthodes traditionnelles de décapage par pulvérisation.

Ainsi, Tauron a pu réaliser une économie non négligeable, puisque seule une partie de la paroi a fait l'objet d'une rénovation. Par ailleurs, au cours des réparations, la centrale électrique a pu fonctionner à sa vitesse normale.