Graco Inc.

Kawasaki améliore sa ligne de peinture avec les ProMix™ Easy

04/12/2005 – Kawasaki veut montrer au monde que si vous conduisez une de ses motos, quads, jet skis ou autres véhicules , vous êtes “sur le fil de la puissance, de la performance et du plaisir”. Alors qu’on peut précisément décrire les véhicules de loisir Kawasaki, on pourrait aussi facilement présenter l’esprit “bord d’attaque” de “Kawasaki Motors Manufacturing Corp.” aux U.S.A. Cette usine montre ce qui se fait de mieux en production et rassemble les règles de l’art américaines et japonaises des techniques de fabrication, en étant toujours à la recherche des meilleures solutions d’amélioration de productivité, qualité et réduction des rejets. 

Récemment, plutôt que de s’engager dans une couteuse opération de maintenance de ses machines doseuses mécaniques, Kawasaki a décidé d’adopter des systèmes électroniques. “Pendant plus de 17 ans, nous avons utilisé des machines Graco VRHC” (Matt Thomas, ingénieur). “Elles nous ont bien servi pendant toutes ces années, mais aujourd’hui elles sont complètement usées. Le remplacement des principaux composants coute cher et en comparant une grosse opération de maintenance à l’achat de machines électroniques, nous nous sommes rendu compte que la différence de prix était insignifiante. La décision était donc facile à prendre”. 

Les vieilles machines Graco avaient si bien marché pendant toutes ces années que Kawasaki a décidé de les remplacer par les nouvelles Graco : ProMix Easy. La ProMix™ Easy est une machine électronique abordable, facile à utiliser et idéale pour les applications de peinture d’une seule couleur. Cette machine, simplement alimentée par de l’air comprimé, est capable de travailler avec la plupart des peintures, dans une large plage de rapport de mélange et à partir de 20 cc/mn. 

La ProMix Easy a été installée sur la ligne de finition qui traite les carosseries en plastique composite des Jet Ski®. Après avoir été accrochées à un convoyeur, les pièces recoivent une couche de primaire, une couche de peinture de base colorée et une couche de vernis. Ces 3 peintures sont des produits à 2 composants, qui nécessitent une préparation précise. 

La ProMix Easy est utilisée pour l’application de la finition, un polyuréthane rouge à 40% d’extrait sec. Aujourd’hui, les vieilles HydraCat sont encore utilisées pour la couche primaire et le vernis. 

Après l’application de ces 3 couches de peinture, les pièces sont minutieusement controlées de nombreuse fois tout au long de la ligne. 

Comme elle est classée “Ex”, La ProMix Easy a pu étre installée dans la cabine de peinture. “Le système est juste à côté de l’opérateur”, nous dit Thomas, “ce qui permet un accès très facile à l’interface utilisateur. 

De plus, cela réduit considérablement le volume de produit mélangé et permet des économies de peinture et solvant pendant les opérations de rinçage. Le nouveau manifold de mélange nous a en plus apporté 20% d’économies supplémentaires

“Aucun de nos opérateurs n’a de difficulté avec cette machine. Tout ce qu’ils ont à faire c’est de tourner et d’appuyer sur un bouton pour la démarrer”. Lorsqu’ils commencent à peindre, ils savent que tout sera bon et que la peinture est parfaitement dosée et mélangée” 

La ProMix Easy maintient automatiquement le rapport de mélange dans une tolérance de +- 1%. Si une dérive apparaît, la système s’arrete et actionne une alarme sonore, ce qui évite l’application de peinture mal dosée. Des codes d’alarme apparaissent sur l’écran de l’interface et indiquent la cause du problème à l’opérateur. Le calculateur gère les pompes et moteurs en cours de fonctionnement et donne toujours un rapport de mélange très précis. “Une fois que le rapport de mélange demandé est entré dans le calculateur de la ProMix Easy, nous n’avons aucun soucis à nous faire quant à la qualité du produit appliqué - c’est la même à tout moment” 

Ce n’était pas le cas avec les anciennes machines mécaniques. “La précision du rapport de mélange était toujours un soucis”, nous dit le Superviseur de ligne Randy Tamerius. “Elles étaient si usées qu’elles commençaient à dériver sérieusement. Résultat : nous pouvions avoir une finition douteuse ou un séchage plus lent. Nous devions constamment vérifier le rapport de mélange”. 

De plus, le changement ou l’ajustement du rapport de mélange était une tache supplémentaire. Ca pouvait prendre une heure. 

Maintenant, le changement de rapport de mélange est vraiment facile avec la ProMix Easy. Il suffit de rentrer la valeur dans le calculateur. Lorsque le rapport demandé apparaît sur l’écran, il n’y a plus rien à faire, le sytème est programmé. 

“C’est simple”, nous dit Thomas. Selon lui, ils ont découvert combien il était facile de reprogrammer le système lorsque la ProMix Easy a été déplacée de la ligne des Jet Skis à celle des Quads. Nous allons devoir remplacer les doseurs mécaniques utilisés pour le vernis sur cette ligne. 

Ils ont donc installé et reprogrammé la ProMix Easy sans arrêter la production. “Nous l’avons fait nous même sans aucune difficulté” nous indique Thomas. 

En fait, l’équipe de la ligne ATV apprécie tellement la ProMix Easy qu’elle ne veut plus retourner sur la ligne des Jet Skis. Kawasaki a donc du investir dans une 2è unité pour équiper la ligne des Jet Skis.

La ProMix Easy évite tout risque d’application de peinture mal dosée, mais mesure et enregistre aussi la consommation de produit, totale et pour chaque composant. Elle gère aussi la durée d’utilisation du produit mélangé et envoie un signal sonore si elle est dépassée. 

“Ce système est vraiment facile à utiliser”, ajoute Thomas. “Il est facile à programmer et l’interface utilisateur est facile à comprendre. Nous venons d’acheter une 3è machine et comptons remplacer toutes les machines mécaniques qui commencent à devenir coûteuses en maintenance. 

“Depuis que nous avons installé la 1ère ProMix Easy, nous n’avons eu aucun problème”. Ces machines portent bien leur nom. “C’est facile !”