Apprenez à minimiser le nettoyage de votre dispositif de thermofusion

Les appareils sans réservoir comme l’InvisiPac permettent de réduire le temps et les coûts de nettoyage de votre dispositif de thermofusion

Les appareils de thermofusiondistribuent de façon rapide et consistante un adhésif à la bonne température et de la bonne viscosité et permettent de faire fonctionner les lignes de conditionnement. Le dispositif doit malheureusement être régulièrement nettoyé, ce qui oblige à arrêter la ligne.

L’un des problèmes récurrents est celui de l’obstruction des buses, qui provoque des arrêts, nécessite un nettoyage prolongé des buses et présente des risques de sécurité, pour finalement réduire la productivité et la rentabilité.


Le nœud du problème : le dépôt carbonisé dans le réservoir

La carbonisation est la source du problème d’obstruction des buses. La difficulté provient des pièces en usage de façon prolongée, comme les applicateurs et les tuyaux. Le plus souvent, la carbonisation est toutefois causée par l’appareil lui-même.

Les appareils de thermofusion sont traditionnellement équipés d’un réservoir, dans lequel la colle est chauffée à haute température pendant des heures, voire des journées entières. Ces temps d’immobilisation prolongés entraînent la carbonisation de l’adhésif, qui atteint une température excessive et brûle. Cette carbonisation produit des blocs durs ayant perdu leur qualité thermoplastique. Ces blocs adhèrent aux parois et au couvercle du réservoir.

Nettoyage du dépôt carbonisé

La carbonisation provoque l’obstruction des buses, des arrêts de la chaîne et une augmentation de la maintenance. Pour ne pas retarder la production, la colle carbonisée doit être retirée du réservoir. Malheureusement, l’opération peut prendre des heures. Un simple grattage suivi d’un réchauffement peut prendre deux heures, d’où une baisse de la productivité et de la rentabilité de votre appareil de thermofusion.

Élimination du dépôt carbonisé : un risque pour la sécurité

L’élimination du dépôt carbonisé pose aussi un risque de sécurité. Pour remettre en marche la ligne de production le plus rapidement possible, le dépôt carbonisé est souvent éliminé par un travail de maintenance et de vidange effectué alors que la colle est encore à haute température. Le risque de brûlures graves est donc accru. Ce risque augmente encore si les opérateurs et les techniciens de maintenance ne portent pas d’EPI résistants à la chaleur lors de leurs interventions. Les blocs carbonisés dégagent en outre des fumées toxiques et une odeur désagréable susceptibles d’affecter la respiration des opérateurs. 

La solution est simple, il suffit d’utiliser un appareil sans réservoir !

Pour résumer : pas de réservoir, pas de dépôt carbonisé. Les appareils de fusion à la demande, sans réservoir, comme l’InvisiPac de Graco ne chauffent qu’une petite quantité d’adhésif et seulement quand c’est nécessaire (500 g au départ, puis beaucoup moins grâce au principe du « premier entré, premier sorti »). En ne chauffant que l’adhésif strictement nécessaire, on élimine la surchauffe et le brûlage, et donc la carbonisation et l’obstruction des buses, ce qui réduit également les besoins en maintenance.

Les appareils sans réservoir comme l’InvisiPac réduisent considérablement le temps et les coûts de nettoyage de votre dispositif de thermofusion. De plus, l’absence de gros volumes de colle fondue à haute température présente un avantage de taille en matière de santé et de sécurité du personnel. Pour de plus amples informations, n’hésitez pas à contacter nos spécialistes de la thermofusion.

Consultez un ingénieur

Pour Graco, la confidentialité de vos données est très importante. Nous ne vendrons pas vos données à d’autres entreprises. Cependant, pour mieux répondre à vos besoins, vos données sont susceptibles d’être partagées avec les distributeurs partenaires de Graco. Pour obtenir plus de détails, consultez notre Politique de confidentialité.