D’où vient la carbonisation de l’adhésif thermofusible ?

Les causes principales sont la surchauffe, la contamination et l’oxydation. Voyons comment éviter ces problèmes.

Dans la plupart des opérations de conditionnement en bout de chaîne, la carbonisation de l’adhésif est la cause principale des arrêts non planifiés. Dès lors que de la colle se carbonise dans la machine, il est quasiment impossible de l’éliminer sans prendre des mesures extrêmes. Pour éviter la carbonisation de l’adhésif, il est essentiel de bien comprendre le phénomène.

Même après plusieurs rinçages de l’appareil, la matière carbonisée risque de continuer à adhérer aux recoins inaccessibles, réduisant indirectement le temps de bon fonctionnement et la productivité. Les causes de la carbonisation de l’adhésif

se classent dans trois catégories principales :

  • Surchauffe
  • Contamination
  • Oxydation

Ces trois facteurs s’observent couramment dans la plupart des situations de conditionnement avec thermofusion.

Vidéo : Les causes de la carbonisation lors de la thermofusion


Surchauffe

La plupart des machines avec dispositif de thermofusion possèdent un réservoir pour chauffer la colle à la température voulue. La formation de matière carbonisée débute lorsqu’après une longue exposition à la chaleur, l’adhésif se désintègre et forme des blocs. Ces blocs ne peuvent pas circuler à l’intérieur du système et ils finissent par adhérer aux parois du réservoir et des tuyaux. Une fois collés aux pièces de la machine, les blocs sont longuement exposés à une chaleur excessive et ils se carbonisent.

Pour minimiser le phénomène de carbonisation dans vos équipements de conditionnement en bout de chaîne, vous devez éviter les pratiques suivantes :

  1. appareils de thermofusion et réservoirs de fusion laissés en marche pendant de longues périodes ;
  2. augmentation de la température de l’appareil pour compenser la déperdition thermique lors de l’alimentation en adhésif à température ambiante dans l’appareil chauffé ;
  3. utilisation d’un réservoir de taille disproportionnée au débit de colle.

Contamination

La contamination par la saleté et la poussière en est aussi un facteur de carbonisation. En raison des procédés de fabrication employés, on observe sur de nombreux sites industriels de grandes quantités de contaminants dans l’air ambiant. En cas de ventilation insuffisante, les opérateurs ouvrent les couvercles des machines avec thermofusion et les particules se mélangent à la colle fondue. Une fois à l’intérieur, ces contaminants brûlent, puis se transforment en adhésif carbonisé avant de se coller aux différentes pièces.

Quel est le meilleur moyen d’éviter la carbonisation de l’adhésif dans les opérations de conditionnement en bout de chaîne ? La prévention ! Des équipements et des procédures adaptés permettent d’empêcher la pénétration de contaminants dans les machines avec thermofusion. 

Oxydation

La carbonisation peut également survenir si l’adhésif fondu est régulièrement exposé à l’air. Cela arrive par exemple quand le niveau de l’adhésif n’est pas contrôlé correctement ou si les opérateurs ouvrent et ferment constamment le couvercle du dispositif. C’est un problème fréquent car, avec la plupart des machines, l’alimentation en granulés de colle se fait manuellement.

En équipant vos installations de conditionnement en bout de chaîne d’un dispositif d’alimentation automatique, vous évitez l’ouverture répétitive du couvercle et minimisez ainsi l’oxydation, la carbonisation ainsi que les opérations de maintenance non planifiées et les arrêts, par ailleurs coûteux. 

Consultez un ingénieur

Pour Graco, la confidentialité de vos données est très importante. Nous ne vendrons pas vos données à d’autres entreprises. Cependant, pour mieux répondre à vos besoins, vos données sont susceptibles d’être partagées avec les distributeurs partenaires de Graco. Pour obtenir plus de détails, consultez notre Politique de confidentialité.